Dans ASILES, des ombres à la lumière, Benoît Moureau expose une installation appelée CELLULE601