« Un rien effervescent » : Dans l’intimité de sa chambre, Odette tente de faire vibrer la flamme de son jour de fête et de la partager... La toilette matinale serait une occasion. Mademoiselle est déjà partie. La visite médicale l’emporte ailleurs, dans un tourbillon cadencé. Et pourtant, ses pensées invitent à la fête, pétillante ! Et nous mènent jusqu’à cet horizon qu’elle ose enfin regarder.