Suite à l’expérience menée part l’Isolat en Estonie en 2007 et pour répondre à l’envie de la nouvelle lectrice en place, Clotilde Beckand, Peter Ninane est parti à Tartu en février pour y renouveler l’expérience sous la forme d’un stage d’initiation.

Contrairement à 2007, le stage de février à permis de créer une troupe qui est allée au bout de l’expérience puisqu’elle à présenté récemment Les mangeuses de chocolat.
Manifestement, le public estonien apprécie puisque le spectacle est demandé un peu partout dans le pays balte le plus septentrional...

La presse en parle (traduction de Clotilde BECKAND)
En Estonie, la nouvelle troupe francophone alors formée à l’université de Tartu a représenté cette pièce à plusieurs reprises déjà. La première, un succès pour l’occasion, eut lieu le 27 avril 2009 à l’Institut culturel allemand, le premier soir des fameuses ?kevadepäevad ?, les journées étudiantes de Tartu. Ensuite, la troupe se déplaça à Tallinn le 8 mai 2009 pour une représentation au Vanalinna Hariduskolleegium. Enfin, une dernière (mais peut-être pas ultime) représentation donna aux absents du 27 avril la possibilité de revoir la pièce à Tartu le 29 mai 2009. Nous avons eu le plaisir, ce jour-là, de faire découvrir l’aboutissement de ce long projet à Monsieur Zénon Kowal. La petite salle alors récemment rénovée de Tampere Maja nous offrit un espace familial et intime qui devait convenir par excellence au propos de la pièce, pour convertir le spectateur lui aussi en chocolatomane invité à une nouvelle thérapie de groupe. Mais la thérapie ne s’arrêtera pas de si tôt, car l’Institut scientifique français propose cet été un stage de français sous le slogan ?Tu ne mangeras pas le chocolat de ton frère ? (du 11 au 15 juillet prochain, à Rohtlätte) ! Quelle bien agréable obsession...
Triin JOHANSON

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document