Une création collective

L’écriture du spectacle

Comme à son habitude, l’Isolat a créé ce spectacle avec un collectif liant amateurs et professionnels.

Le premier texte, présenté aux Fêtes de Wallonie 2013, a été conçu en collaboration avec une dizaine de participants et remis en forme par l’équipe Isolat.
Dans un second temps, lors des répétitions, le texte a été adapté aux marionnettes qui ont leur propre dynamique.

Même si la forme globale ne varie pas (mêmes personnages centraux, expressions récurrentes, présence d’un escargot qui ferait la conclusion des épisodes…) les séquences varieront selon l’actualité : des objets, manipulés comme des marionnettes à tringle, pourront ainsi facilement représenter des personnalités namuroises. Enfilant un veston, des lunettes ou un nœud papillon, un comédien pourra devenir le mayeur de Couvin, Namur ou Dinant et se prêter aux commentaires des deux héros.
Pour l’écriture et le renouvellement des séquences, des collaborations avec des Namurois seront également développées.

Enfin, des « appels à la population » ont été lancés : « Mettez vos coups de gueules et vos coups de cœurs dans la bouche de Djoseph et Françwès ». (voir l’appel)

L’équipe artistique (comédiens, metteur en scène…) se charge alors d’intégrer cette matière dans le propos global du spectacle.

Sur le plan langagier, l’option n’est pas de faire du « wallon pur ». Le français se mêlerait à un wallon accessible à tous.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après validation.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document