la Compagnie J’ai toujours rêvé d’être un pirate (Cie JTRD’EUP) présente

La véritable histoire de la Petite Sirène

C’est l’histoire d’un spectacle qui rate. C’est aussi du théâtre à l’intérieur du théâtre : les acteurs, jouent des personnages, qui deviennent des acteurs en jouant les personnages de leur conte. Vous suivez ? Quoiqu’il en soit, tous représentent l’humanité à travers leur bonne volonté et leurs imperfections.

La représentation s’ouvre avec quatre énergumènes se présentant comme le Club de Lecture des Enfants de la Trinité (Le CLET). Ils ont décidé de reprendre une pièce qu’ils ont jouée il y a peu, à l’occasion de la fête de la paroisse : « La Petite Sirène ».
Malheureusement, dès le début, leur création est vouée à l’échec : le texte n’est pas clair, le décor inadéquat et ils ne savent pas ce qu’ils doivent faire ni quand ils doivent le faire. La tension monte… Pourtant, même avec un cadavre sur les bras (on vous passe les détails), les trois survivants vont tenter de sauver la mise et de finir avec le sourire. « Show must go on », non ?


Voir en ligne : Site web de la compagnie

Catégories et lieux liés...: actif | Familial | Gratuit (chapeau éventuel) | Grognon (confluent) | Namur en mai 2015, festival des arts furieux | sommaire |

Portfolio